Chercheur/chercheuse post-doctoral.e en chimie organique et méthodologie de synthèse

Le laboratoire COBRA recherche un -e chercheur/chercheuse post-doctoral.e en chimie organique et méthodologie de synthèse .

CDD 20 mois (novembre 2020 à janvier 2022) à temps complet.

Salaire brut mensuel entre 2700 € à 2900 €

Doctorat en chimie organique exigé

Contact : jean-francois.briere@insa-rouen.fr

Une montée en puissance de la chimie radicalaire a été observée très récemment, en particulier grâce à des outils catalytiques et technologiques modernes facilitant la génération et le contrôle d’espèces radicalaires très réactives. Ainsi, l’exploitation de processus radicalaires catalytiques afin de synthétiser des composés chiraux à haute valeur ajoutée est devenue une stratégie clé en chimie durable, ainsi que pour explorer l’espace chimique en 3D.

Dans le cadre d’un financement RIN émergent de la région Normandie, un postdoctorat (20 mois) est proposé au sein de l’équipe Hétérocycles du laboratoire COBRA (www.lab-cobra.fr/equipes/heterocycles - axe CatCH), en vue de développer des constructions efficaces de molécules chirales via des processus radicalaires domino en exploitant à la fois l’électrosynthèse et l’organocatalyse.

Le/La post-doctorant.e.s sera amené.e.s à exercer entre autres les tâches suivantes :

  • Mettre au point les conditions des réactions en chimie radicalaire de préférence en électrochimie et en présence d’organocatalyseurs.
  • Purifier les composés obtenus en utilisant les techniques de purification classiques (chromatographie sur gel de silice, précipitations…)
  • Analyser les produits en utilisant différentes techniques analytiques usuelles (HPLC, CPG, RMN, Masse, IR…)
  • Participer à la rédaction de rapports d’activités et des différentes publications basées sur les résultats obtenus
  • Réaliser la veille bibliographique

Chimistes organicien.e.s curieux/ses et motivé.e.s par la méthodologie de synthèse moderne, les outils technologiques et la catalyse.

De bonnes connaissances des techniques séparatives (extraction, séparation, isolement) et de la chromatographie (HPLC et CPG en particulier), ainsi que de la spectroscopie (RMN, IR, SM) sont exigées.

Des connaissances en chimie radicalaire et/ou électrochimie et catalyse seraient un plus.

Les candidat.e.s devront en outre posséder :

  • Une bonne autonomie
  • Une solide capacité organisationnelle
  • Une aptitude à rendre compte des résultats obtenus

Cette offre de recrutement s’inscrit dans le cadre des travaux réalisés par l’axe de recherche CatCH (Catalyse, Chiralité et Hétérocycles) de l’équipe Hétérocycles du laboratoire COBRA (www.lab-cobra.fr/equipes/heterocycles), en particulier avec l’émergence d’une thématique liée à la catalyse organique en chimie radicalaire.

Le laboratoire COBRA est une Unité Mixte de Recherche (UMR-6014) associant le CNRS, l’Université de Rouen Normandie et l’INSA Rouen Normandie. Il est localisé dans le bâtiment IRCOF (Institut de recherche en chimie organique fine) à Mont Saint Aignan. Le COBRA mobilise environ 175 personnes (60 enseignants-chercheurs et chercheurs permanents, 20 personnels techniques et administratifs, 70 doctorants, 25 post-doctorants). Le COBRA est un acteur majeur au sein du LABEX SynOrg, de l’institut Carnot I2C et de l’EUR XL Chem, ce qui témoigne de l’excellence de la recherche menée en son sein.

Les candidat.e.s devront fournir un CV, une lettre de motivation et deux lettres de recommandation, ou contacts susceptibles d’en fournir, par e-mail au Dr Jean-François Brière (jean-francois.briere@insa-rouen.fr).

 

Par ailleurs, il est entendu que le candidat ne sera définitivement recruté que dans le cas où le projet reçoit un avis favorable de la DRARI Normandie, de la DGDI et du Fonctionnaire sécurité Défense, l'UMR 6014 COBRA étant en zone à régime restrictif (ZRR), son accès est strictement réglementé et soumis à autorisation