Post-doc en interaction humain-agent

L'Institut National des Sciences Appliquées de Rouen recherche un e post - doctorant e en interaction humain - agent pour son laboratoire LITIS à compter du 15 janvier 2021.

Type de contrat : CDD

Durée du contrat : 9 mois (+ 3 mois si prolongation du projet acceptée)

Rémunération brut : ~2800 euros brut

Niveau d’étude souhaité : Doctorat en informatique

Expérience souhaitée : des compétences liées à l'interaction humain-machine, au dialogue multi-modal et/ou à l'informatique affective sont attendues.

Quotité de travail : 100 %

Le candidatures (CV, lettre de motivation, lettres de recommandation), sont à faire parvenir à alexandre.pauchet@insa-rouen.fr

Présentation du poste, domaine/thématiques scientifiques, description du projet de recherche, nom du laboratoire, de l’équipe, du/de la responsable de projet/ de l’équipe

L'Internet des Objets suscite un fort engouement pour le suivi en temps réel des patients, leur prise en charge, la collecte et l’échange d’informations entre patients, soignants et accompagnants… Le projet SICoPaD s’intéresse à l’analyse et au traitement de données issues d’objets connectés déployés chez des patients hospitalisés à domicile. Dans le cadre de ce projet, nous nous focaliserons plus précisément sur la chimiothérapie orale, modalité thérapeutique de plus en plus répandue dans la prise en charge des patients atteints de cancer. Le patient devient responsable de la bonne observance de son traitement et de la gestion des effets indésirables au quotidien. Pour assurer un suivi adéquat des patients atteints de cancer et traités par chimiothérapie orale à domicile, les professionnels de santé doivent disposer de la remontée d’un nombre suffisant d’informations, par exemple la bonne prise du traitement, l’état nutritionnel, l’existence d’une fièvre, le maintien d’activités sociales.

L’objectif du projet est de fournir des modèles d’analyse et d’exploitation des données issues de sources hétérogènes en s’appuyant sur les compétences scientifiques des équipes MIND/LITIS et MAD/GREYC dans les domaines de la détection de comportements, de la théorie de la décision et des interactions humain-agent et du LMI en statistiques, en complémentarité avec le Centre Henri Becquerel apportant son expertise médicale et l’accès à des données issues d’objets déployés en conditions réelles.

Les objectifs recherchés dans le projet sont les suivants :

  • analyser l’évolution temporelle issues de différentes sources (objets connectés, questionnaires répondus par le patient) prises isolément pour définir un modèle de comportement normal et un mécanisme de détection de situation déviante ;
  • proposer un modèle d’intégration de ces données dans un profil patient permettant leur mise en relation dans le but d’étendre l’efficacité de la détection de signaux faibles ;
  • définir un système de prise de décision automatique adaptatif pour la levée d’alertes, initialisé avec des règles de décision fournies par des experts professionnels de santé, et qui évoluera en fonction des situations détectées précédemment pour décider plus précocement des actions à effectuer ;
  • développer un agent virtuel interactif substituant les formulaires servant de questionnaires pour que la remontée d’information venant du patient soit facilitée et contextualisée en fonction de sa situation ;
  • implémenter ces modèles sur la plate-forme fournie par le Centre Henri Becquerel pour évaluer, valider et quantifier l’efficacité du système dans le suivi des patients.
  • Le/la post-doctorant.e sera recruté.e pour contribuer à l'action A2 du projet intitulée « Interaction Patient-Agent » dont l’objectif est de remplacer les questionnaires, traditionnellement présentés sous la forme de formulaires, par un Agent Conversationnel Animé (ACA) pour faciliter l’interaction avec le patient par une approche dialogique, ainsi que pour adapter la nature des questions posées selon la situation du patient. Une captation de l’état socio-émotionnel du patient sera effectuée, combinant les informations issues de ses réponses et celles détectées au travers de ses expressions faciales et/ou de sa voix. Cette détection permettra d’adapter le comportement verbal et non verbal de l’ACA par rétroaction empathique, afin d’augmenter l’engagement du patient à la fois dans l’interaction et dans le suivi de son traitement.

Description des activités, précisions si profil interdisciplinaire

Le/la poste doctorant.e contribuera en particulier à différents aspects :

  • Participation à la mise en œuvre du suivi des patients à domicile par la mise en place d’un agent interactif
  • Mise en œuvre d’une expérimentation de validation de cet agent

Publication d’un ou plusieurs articles collectifs

Anglais et Français fluides à l’écrit comme à l’oral ;

Qualités rédactionnelles, capacités à valoriser ses recherches

Aptitude au travail en équipe sur des projets pluridisciplinaires

Autonomie, capacité organisationnelle et capacité à rendre compte

L’INSA Rouen Normandie, école d’ingénieur.e.s publique, contribue activement au rayonnement de la recherche scientifique normande, en France et à travers le monde. Les laboratoires de recherche de l'INSA Rouen Normandie mènent des projets de haut niveau dans les domaines de la chimie, de l'énergétique, de l'informatique et des systèmes d'information, des mathématiques appliquées, de la mécanique, des matériaux et du génie des procédés. Le Laboratoire d'Informatique, du Traitement de l'Information et des Systèmes (LITIS) est l'unité de recherche dans le domaine des sciences et technologies de l'information de Haute-Normandie. Les travaux s’effectueront dans l’équipe MIND du LITIS.