Post doc Vers un système de recommandation d’offres touristiques pour la Métropole Rouen Normandie

La Métropole Rouen Normandie (MRN) participe au Intelligent Cities Challenge (ICC) de la Commission Européenne (https://www.intelligentcitieschallenge.eu/about-intelligent-cities-challenge). ICC est une initiative qui rassemble 136 villes pour parvenir à une croissance intelligente, socialement responsable et durable grâce aux technologies avancées. C’est un programme qui vise à assister les villes participantes à élaborer une vision stratégique et une feuille de route pour leur transformation numérique, créant ainsi de nouvelles opportunités commerciales, en faisant progresser les développements durables et en s’améliorant tant sur le plan numérique que social.

La MRN s’inscrit dans le thème « Transition écologique et numérique dans le tourisme » du défi, qui est orienté vers la poursuite de pratiques intelligentes et durables ainsi que vers la diversification du secteur du tourisme. Il fournira une feuille de route locale pour les transitions verte et numérique, favorisera un meilleur partage et une meilleure gestion des données et encouragera les investissements dans les nouvelles technologies. Ces actions sont motivées par l'objectif de faciliter de nouvelles opportunités de croissance et une reprise économique dans le tourisme.

Additionnellement, les départements de l’Eure et de la Seine-Maritime et la Région Normandie se mobilisent pour porter ensemble la candidature de Rouen « Capitale Européenne de la Culture » en 2028 (https://www.metropole-rouen-normandie.fr/presse/2019/rouen-normandie-2028-capitale-europeenne-de-la-culture-top-depart-de-la-candidature).

Dans ce contexte et dans le cadre de sa collaboration avec la MRN et la société Momentech (https://www.mmtt.fr/), le LITIS de l’INSA Rouen Normandie recrute un(e) chercheu-r(-se) post-doctoral(e) pour chercher des solutions pour :

  • la valorisation de l’offre touristique dans la MRN,

  • le développement de la fréquentation, 

  • la réponse pertinente aux visiteurs du territoire

  • la valorisation maximale des destinations touristiques dans la MRN

  • la fidélisation des visiteurs et des partenaires

L’INSA Rouen Normandie, école d’ingénieur(e)s publique, contribue activement au rayonnement de la recherche scientifique normande, en France et à travers le monde. Les laboratoires de recherche de l'INSA Rouen Normandie mènent des projets de haut niveau dans les domaines de la chimie, de l'énergétique, de l'informatique et des systèmes d'information, des mathématiques appliquées, de la mécanique, des matériaux et du génie des procédés.

Le LITIS, Laboratoire d’Informatique, du Traitement de l’Information et des Systèmes, est une unité de recherche en sciences et technologies de l’information rattachée à l’Université de Rouen Normandie (URN), l’Université Le Havre Normandie (ULHN) et l’Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Normandie (INSARN).  Comprendre la nature profonde de l’information et sa représentation est au cœur du projet scientifique du LITIS, qui couvre un large spectre des STIC, de la recherche fondamentale aux domaines appliqués, la démarche du LITIS est résolument pluridisciplinaire, associant praticiens et théoriciens à la jonction de l’informatique, de l’intelligence artificielle, du traitement du signal et des images et des mathématiques, avec des applications dans les systèmes de mobilité intelligents, le traitement de l’information en santé et la valorisation du patrimoine.

Ce recrutement est effectué dans le cadre du projet SMARTCAP, projet financé par la Commission européenne à travers le Fonds européen de développement régional (FEDER)

Le premier objectif du projet ambitionne à faire ressortir des éléments touristiques méconnus de la MRN et trop peu fréquentés par conséquent. Pour cela, il est nécessaire d’identifier des « pépites », à savoir des lieux à fort intérêt pour les visiteurs. Ces pépites peuvent être des sites culturels ou non culturels (randonnées, vélo, loisirs), des lieux de restauration ou d’hébergement de qualité, des parcs, des plages. Ils peuvent en outre être méconnus, ou connus par certains types de visiteurs mais pas suffisamment mis en avant dans le parcours d’autres visiteurs susceptibles de les apprécier.

Le deuxième objectif du projet vise à mettre en avant les offres adaptées aux différentes typologies de touristes. L’idée est de cibler plus précisément les offres proposées aux visiteurs selon leur profil, à partir de la typologie des visiteurs et des offres et de la satisfaction des différentes typologies de visiteurs à propos de ces offres

Le projet profitera d’une utilisation massive des données ouvertes (ou open data), tant en entrée du projet (utilisation des sources de données ouvertes sur le tourisme en Normandie et leur intégration avec des données propres de la MRN pour mieux comprendre et anticiper les flux touristiques futurs dans le territoire) qu’en sortie (mise à disposition en « open data » des résultats du projet).

Le développement d’un système de recommandation des offres touristiques aux visiteurs constitue l’objectif final de ce projet. Différentes architectures de systèmes de recommandation devront être explorées en fonction du cas d’étude proposé par la MRN.

Les approches courantes pour le développement de systèmes de recommandation [1] incluent différentes stratégies telles que le filtrage collaboratif [2], le filtrage basé sur le contenu [3] ou les approches hybrides, qui intègrent aussi des modèles de connaissance [4].

En particulier, dans ce dernier domaine, nous nous intéressons aux systèmes de recommandation conversationnels [5] et les systèmes de recommandation basés sur les sessions [6], car si, généralement, les recommandations tiennent compte des profils des visiteurs, il serait également intéressant que le système leur propose de nouveaux lieux et activités qui pourraient leur convenir mais qui ne correspondent pas exactement à leur profil (après tout, c'est l'un des aspects agréables du tourisme, la découverte de nouveaux endroits et la découverte de soi :)).

À cette fin, l'idée serait que le système puisse permettre aux visiteurs de préciser certaines préférences de manière incrémentielle en fonction des recommandations données par le système, c'est-à-dire que les besoins et les préférences des visiteurs seraient obtenus dans le cadre d'une boucle de feedback pendant une session de recommandation, pour améliorer ainsi les prochaines recommandations.

Nous recherchons un·e jeune docteur·e en informatique spécialisé·e en intelligence artificielle avec des compétences en technologies sémantiques (y compris le développement d’ontologies et de modèles de raisonnement) et en systèmes de recommandation. Une expérience dans l’utilisation et requêtage des données ouvertes est un plus.

Prérequis : programmation Java, programmation Python

Rémunération : Entre 42 et 46 k€ brut / an environ

 

Comment candidater

Envoyez CV et lettre de motivation expliquant votre intérêt pour le sujet de post-doc à : Cecilia Zanni-Merk (cecilia.zanni-merk@insa-rouen.fr) avant le 22 septembre 2021, pour un début de contrat au 1er novembre 2021.