Chaires

Le programme Chaires Industrielles de l'ANR poursuit un triple objectif :

  • Construire et structurer des projets de recherche scientifique collaboratives dans des domaines prioritaires et stratégiques pour les acteurs publics et privés impliqués dans la chaire industrielle, via un partenariat fort et durable.
  • Permettre à des enseignants-chercheurs ou des chercheurs de notoriété internationale, français ou étrangers, en mobilité ou non, de travailler sur un programme de recherche ambitieux, innovant et de portée industrielle indiscutable.
  • Assurer une formation par la recherche, en offrant aux doctorants et post- doctorants l’approche des travaux de recherche menés selon une vision à long terme dans les laboratoires de recherche académique couplée à l’expérience des acteurs du monde économique.
     

Chaire sur l'intelligence artificielle : 

Stéphane CANU, laboratoire LITIS, bénéficie du financement d'une chaire de recherche pour une durée de 4 ans. Elle s'intitule "vers une intelligence artificielle sure pour la mobilité".

Les progrès récents en intelligence artificielle dans le domaine de l'apprentissage statistique en général et celui des réseaux de neurones profonds en particulier, permettent d'envisager l'utilisation de ces technologies dans la conception de véhicules de plus en plus autonomes. 
Mais avant que ce futur proche ne devienne réalité et que nos routes soient plus sures, avec des algorithmes remplaçant les conducteurs humains, il est nécessaire de savoir attester la qualité des décisions prises. 
Le projet de chaire "vers une intelligence artificielle sure pour la mobilité" s'attache à renforcer une dynamique de recherche locale autour de questions liées aux problèmes de sécurité associés à l’application de l’intelligence artificielle à la mobilité.