MultiTrans, un projet de recherche pour des véhicules pleinement autonomes

MultiTrans fait partie des nombreux projets proposés par les laboratoires de l'INSA Rouen Normandie et financés par l’ANR à la rentrée dernière. Porté par le LITIS, unité de recherche Université de Rouen Normandie, Université Le Havre Normandie et INSA Rouen Normandie, MultiTrans vise à améliorer la perception du véhicule autonome afin de le rendre plus opérationnel et surtout, plus sûr. Menée avec la branche intelligence artificielle de l’entreprise Valéo et le laboratoire I3S basé à Nice, cette collaboration repose une sur approche originale, finalement peu utilisée sur les questions de mobilité intelligente. Le projet s’appuiera en effet sur trois volets pour tenter de répondre aux défis technologiques qu’il rencontre : un volet simulation bien sûr, mais aussi des expérimentations en conditions réelles et sur une plateforme robotique, développée à Nice. Quant aux défis en question, les chercheurs s’attacheront à :
· rendre les véhicules plus résilients face aux conditions météorologiques dégradées : pluie, neige et brouillard
· réduire l’écart entre la finesse de la simulation avec le grain de la réalité pour avoir des algorithmes qui s’adaptent plus facilement d’un monde à l’autre
· développer des solutions permettant au véhicule d’adapter son comportement à son environnement au sens large, de sorte qu’il puisse par exemple adapter sa conduite qu’il conduise à Paris ou à Tokyo.
D’un point de vue technique, MultiTrans repose sur des algorithmes basés sur la vision (au moyen de caméras) et de nouvelles techniques d’intelligence artificielle par apprentissage permettant de résoudre des problèmes de perception basés sur la vision.
Au-delà de l’approche, peu habituelle, le consortium a par ailleurs fait le choix de travailler en open source et de publier ses résultats scientifiques à l’ensemble de la communauté. Il ambitionne par ailleurs de développer une plateforme robotique à laquelle des personnes extérieures au projet pourront contribuer. Un rapport gagnant/gagnant qui permettra de produire plus d’algorithmes et, qui sait, d’initier de nouvelles collaborations.
MultiTrans est en état de marche depuis mars dernier et est financé par l’ANR pour une durée de 4 ans.
Plus d’infos : https://anr-multitrans.github.io/