Généralités

Domaine principal
Informatique, Mathématique, modélisation

Après 2 ans de premier cycle INSA ou à bac+2, la spécialité ASI forme en 3 ans des ingénieurs en informatique ayant de fortes compétences dans les domaines des systèmes d’information, de l’ingénierie des données ou des systèmes embarqués orientés perception et dans la gestion de projets informatiques certifiés ISO 9001.

Label diplôme d'ingénieur contrôlé par l'État

Les diplômés ont l’opportunité de poursuivre leurs études par un doctorat.

Photo d'étudiants avec robots NAO
Mots-clés
  • Systèmes d'information
  • Ingénierie des données
  • Vision
Description de la formation

Formation

  • enseignements : algorithmique avancée, programmation objet, calcul numérique, signaux et systèmes, technologies web, document et web sémantique, interactions homme-machine, théorie de l’information, systèmes de recommandation, traitement d’images, systèmes temps réels...
  • 55% d’enseignements scientifiques, 20% de projets et 25% d’humanités (communication, langues étrangères, gestion, management...)
  • 1re année de cycle ingénieur en tronc commun et choix des cours par thématiques en 2e et 3e année : ingénierie de l’information, ingénierie des données, vision
  • dimension internationale : 3 mois minimum de mobilité hors frontières en stage ou en échange académique, possibilité de préparer un double diplôme à l’étranger

Admission

Les étudiants voulant intégrer le département ASI peuvent le faire en 1ère année (ASI3) ou en 2ème année (ASI4) du cycle ingénieur.

Intégrer le département après un Bac+2

Le nombre d'élèves ingénieurs·es ASI maximal par promotion est de 56. Les deux tiers de cet effectif provient du département STPI de l'INSA de Rouen.

Le tiers restant est composé d'étudiants qui ont suivi une des formations suivantes :

  • Classes préparatoires aux grandes écoles ;
  • L2 de mathématique ;
  • L2 d'informatique ;
  • DUT Informatique ;
  • DUT Génie Électrique et Informatique industrielle ;
  • DUT Réseaux et Télécommunications ;
  • DUT Statistique et Informatique Décisionnelle ;
  • DUT Mesure Physique ;
  • BTS Informatique et Réseaux pour l'Industrie et les Services Techniques.

Intégrer le département après un Bac+4

Des étudiants peuvent aussi intégrer le département ASI en 2ème année du cycle ingénieur (ASI4). Le niveau demandé est un niveau Bac+4 (Master 1ère année ou équivalent) en Informatique ou en Électronique, Électrotechnique et Automatique (EEA) et le recrutement se fait sur dossier suivi optionnellement d'un entretien.

 

Pour plus d'information voir la Procédure d'admission

Débouchés

Secteurs

À la sortie du département ASI, les jeunes ingénieurs·es ASI travaillent principalement dans les domaines d'activités des sociétés de services en ingénierie informatique, de la finance, banque et assurance, de l'industrie des technologies de l'information, de consulting en système d'information, de l'industrie automobile, de l'industrie aéronautique, des transports, etc.

Fonctions

Les jeunes ingénieurs·es ASI occupent alors des postes d'ingénieur développement, de chef de projet, de consultant, d'ingénieur sécurité, de data scientist, etc.

Quelques statistiques

Évolution des salaires

Comme le montre le premier diagramme ci-dessous, le salaire moyen du premier emploi est de 35,4 K€ pour l'année 2015, soit un salaire net d'environ 2300 € par mois. Ce salaire est depuis quelques années pratiquement constant (35,5 K€ en moyenne depuis 2010).

Élèves ingénieurs·es : salaire moyen du premier emploi
Évolution du salaire moyen annuel de première embauche (en K€)

Évolution du temps de recherche du premier emploi

Comme le montre le deuxième diagramme ci-dessous, le temps mis pour trouver un premier emploi est depuis maintenant 5 ans stable (à une semaine près). Depuis 2010, les ingénieurs·es ASI ont seulement mis en moyenne 12 jours pour trouver leur premier emploi.

 
ingénieurs·es asi : Évolution du temps de recherche du premier emploi (en mois)
Évolution du temps de recherche du premier emploi (en mois)

Stages

Les élèves ingénieurs·es doivent effectuer deux stages obligatoires :

  • un stage de spécialité (10 semaines minimum - fin de semestre 8) : ce stage obligatoire s'effectue en fin de quatrième année. Au cours de ce stage l'étudiant devra mettre en pratique les connaissances acquises au cours de sa formation et devra approfondir son savoir-faire au sein de l'entreprise. Il faudra qu'à  la fin de son stage l'étudiant réalise un rapport écrit. La validation du stage dépend de la qualité du travail réalisé, du rapport et de la fiche d'évaluation du tuteur industriel.
  • un stage ingénieur·e (21 semaines minimum- semestre 10) : ce stage s'effectue tout au long du second semestre de la cinquième année. Son objectif est d'insérer l'étudiant dans la vie active. Il faudra qu'à la fin de son stage l'étudiant réalise un rapport et prépare une soutenance qui sera présentée devant un ou deux enseignants.

En plus de ces deux stages obligatoires, l'élèves ingénieurs·es peuvent réaliser un stage de technicien. Ce stage optionnel, mais conseillé, s'effectue en fin de troisième année. La durée requise est de 4 semaines minimum. Au cours de ce stage l'étudiant devra mettre en pratique les connaissances acquises au cours de sa formation et devra approfondir son savoir-faire au sein de l'entreprise.

International

Durant leur scolarité, les élèves ingénieurs·es doivent acquérir une expérience internationale de 3 mois minimum. Cette expérience peut prendre la forme d'une mobilité académique, d'un stage à l'étranger ou de la réalisation d'un double diplôme.

Mobilité académique

Les élèves ingénieurs·es ASI ont la possibilité de passer un ou deux semestres dans une université d'accueil à l'étranger sur la durée du cycle ingénieur (à l'exception du premier semestre de la deuxième année).  Les destinations régulières sont  l'Allemagne (Univ. Kaiserslautern), l'Autriche (Technische Univ. Wien), l'Espagne (Univ. Politécnica de Valencia, Univ. Sevilla, Univ. Carlos III Madrid, Univ. Zaragoza), la Finlande (Univ. of Tampere, Laappenranta Univ.), l'Irlande (Univ. of Limerick), les Pays Bas (Deft Univ.), la Roumanie (Univ. Babes Bolyau), la Norvège (NTU), le Canada (Concordia Univ., McGill Univ., Polytechnique Montréal), et la Nouvelle Zélande, le Japon, la Chine, l'Argentine, etc.

Stages à l'étranger

Les élèves ingénieurs·es ASI ont la possibilité d'effectuer un de leur deux stages obligatoires à l'étranger. L'Amérique du nord (Etats-Unis, Canada), l'Australie, l'Europe (Angleterre, Grèce, Roumanie, Allemagne) ou le Maghreb (Maroc, Tunisie) sont des destinations possibles.

Double diplôme

 Le département ASI a une convention de double-diplôme avec l'université de Séville en Espagne. Elle permet d'obtenir le diplôme ingénieur de l'INSA et le diplôme de Master en informatique de l'université de Séville. Il faut dans ce cas valider les deux premières années de cycle ingénieur en France et un an et demi de cursus en Espagne.

PIC pour les élèves ingénieurs·es

Le Département ASI souhaite que ses élèves ingénieurs·es soient confrontés dès que possible aux réalités du travail en équipe et aux enjeux du travail en entreprise. C'est pourquoi l'équipe pédagogique a mis en place l'Unité Pédagogie Par Projets (Unité P3), destinée à gérer les Projets INSA Certifiés (PIC). Ainsi vous vous demandez certainement en quoi consistent ces fameux PIC? C'est ce que nous allons tenter d'éclaircir ci-dessous.

Qu'est-ce qu'un PIC ?

Un PIC est un Projet INSA Certifié, et comme son nom l'indique, il regroupe trois aspects complémentaires.

  1.  Participer à un PROJET signifie :
    1. résoudre une problématique en mettant en œuvre vos acquis et en proposant une solution à un "client".
    2. apprendre à gérer une relation avec un client,
    3. apprendre à respecter certaines règles pour satisfaire ce même client,
    4. apprendre à collaborer avec l'équipe du client, spécialisée dans les systèmes d'information ou non,
    5. apprendre à travailler en équipe pour acquérir un esprit d'équipe,
    6. apprendre par la théorie et la pratique des notions de bases sur la psychologie du travail en groupe,
  2. Participer à un projet INSA signifie :
    1. travailler au sein de l'école (avoir une salle pour chaque PIC, être responsable de l'infrastructure informatique du PIC, etc.),
    2. travailler avec d'autres départements avec une activité certifiée comme le Département MRIE.
  3. Participer à un projet INSA CERTIFIÉ signifie :
    1. apprendre à organiser un groupe pour travailler efficacement sur un projet,
    2. apprendre à décomposer un projet en sous-parties, puis en tâches, les organiser , les planifier, les affecter et les suivre (gestion de projet),
    3. apprendre à suivre une démarche qualité conforme à la norme de qualité ISO 9001:2008 pour laquelle l'activité PIC du Département ASI a été certifiée par l'AFAQ-AFNOR.

Comment se déroule un PIC ?

Un PIC se déroule sur un an, à mi-temps, en groupe de taille importante (de l'ordre de 8 élèves ingénieurs·es).

Quelles sont les valeurs ajoutées d'un PIC pour vous, futur ingénieur ?

  • Votre mise en situation réelle sur un projet d'envergure à caractère industriel ou R&D (première expérience très appréciée des entreprises),
  • Votre initiation à la méthodologie de suivi de projet (utile pour tout ingénieur)
  • Votre expérience humaine d'un travail collectif, votre sensibilisation à une démarche qualité conforme à la norme IS0 9001: 2015

PIC pour les entreprises

Projets INSA Certifiés (PIC) pour les entreprises

La pédagogie participative à valeur ajoutée

Les élèves ingénieurs·es du Département ASI doivent passer une année scolaire à mi-temps entre la quatrième et la cinquième année, par groupe de 6 à 8 personnes, sur un projet à caractère industriel ou R&D. Ce projet est mené pour le compte de clients externes dans le cadre d'une certification ISO 9001 : grandes entreprises, PME/PMI, start-ups, administrations, associations.

Ces projets sont des valeurs ajoutées pour vos entreprises, ils vous permettent :

  • d'obtenir des solutions à vos enjeux industriels;
  • de réaliser une analyse de faisabilité de votre projet pour lequel vous ne disposez pas forcément des ressources nécessaires
  • de profiter des travaux de veille technologique appliquée à votre secteur et effectués par nos élèves-ingénieurs
  • de migrer vos applications existantes sur de nouvelles plateformes
  • de jouer un rôle pédagogique d'envergure auprès des élèves-ingénieurs, futurs acteurs du monde économique.
Mais ils représentent aussi des valeurs ajoutées pour vos futurs ingénieurs en :
  • les mettant en situation réelle sur un projet d'envergure à caractère industriel ou R&D ;
  • mettant en œuvre une méthodologie de suivi de projet ;
  • les confrontant à l'expérience humaine d'un travail collectif ;
  • les inscrivant dans une démarche qualité conforme à la norme IS0 9001: 2008.

PIC : les chiffres clés

  • Durée : 2 semestres soit 26 semaines à mi-temps sur un an ;
  • Période : de février à janvier de l'année suivante ;
  • Effectif : de six à huit élèves ingénieurs·es dont un chef PIC qui assure la liaison entre l'équipe et le "client", une équipe de trois enseignants dédiée au suivi pédagogique de chaque PIC;
  • Volume total du PIC: 3900 h soit un équivalent de 2,2 ingénieurs à temps plein sur une année ;
  • Expériences réussies : déjà plus de dix années d'expérience avec des projets d'envergure pour des grands comptes et/ou PME menés à terme.

PIC : un capital ressources

Le département ASI s'engage à :

  • fournir une salle de travail dédiée à chaque PIC dans nos locaux ;
  • à mettre à disposition de ressources informatiques : ordinateurs sous Ubuntu Linux, logiciels informatiques spécifiques à la gestion de projets ...
  • à tutorer de l'équipe PIC par un tuteur pédagogique pour s'assurer d'une démarche ingénieur dans l'approche du projet ;
  • à vérifier du bon respect d'une méthodologie de gestion de projet et de développement efficace par un tuteur qualité ;
  • à aider au travail en groupe et à la communication par un tuteur en socio-psychologie du travail.

En contre-partie, les engagements demandés à l'entreprise sont :

  • de fournir de équipements spécifiques nécessaires au projet (logiciels ou progiciels non disponibles dans le département, matériels spécifiques métiers ...);
  • de participer aux revues d'évaluation périodiques (deux réunions par semestre) ;
  • d'avoir une implication forte (par le biais de contacts informels dont la périodicité est à la discrétion de l'entreprise et du PIC) ;
  • d'avoir une participation financière en fonction du type d'entreprise. Un contrat est alors établi entre l'INSA et l'entreprise. Un engagement de confidentialité de la part des élèves sur 24 mois est alors établi.

Quel type d'entreprise pour quel PIC ?

Soucieux de donner à nos élèves ingénieurs·es un aperçu du monde du travail, nous essayons de leur proposer des projets définis par les différents types d'entreprises présentes sur le marché du travail  en fonction de :

  • son statut : Publique, Para-publique, Privée; 
  • sa taille : Grands comptes, PME, start-up ;
  • de la thématique scientifique du projet :  informatique, ingénierie des données, systèmes de vision. Les domaines d'application peuvent être très variés.

Quelle ampleur de projet pour un PIC ?

Un projet PIC représente une masse de travail correspond à un groupe de 6 à 8 personnes pendant 26 semaines à mi-temps. Nous insistons sur la nécessité pour les élèves ingénieurs·es de bien planifier leur travail tout au long du projet sur les divers aspects à prendre en compte : dates de livraison, risques particuliers liés au projet ... Pour respecter ses bonnes pratiques, une part conséquente (entre 20 et 25%) du projet est dévolue à la gestion du projet et au management de sa qualité.

Nous offrons aussi une possibilité de définir un projet un peu plus conséquent permettant de mettre deux équipes PIC du département ASI lors du premier semestre et une équipe lors du deuxième semestre. Deux élèves ingénieurs·es du groupe en sous-traitance rejoignent alors le groupe principal en fin de premier semestre. Vis à vis de l'entreprise, il n'apparaît qu'un seul groupe tant sur le plan contractuel que sur le plan de l'équipe PIC. La participation financière est alors équivalente à un PIC et demi.

Comment faire une PROPOSITION de SUJET ?

L'entreprise désireuse de proposer un PIC au département ASI doit inscrire sa démarche dès la rentrée scolaire (année n-1) pour une mise en œuvre dès le mois de février (année n) qui suit.

  • Jusqu'au fin juin n-1 : envoi du dossier de proposition de PIC au Directeur de l'Unité Pédagogie par Projet du département ASI (clement.chatelain@insa-rouen.fr)
  • Septembre/octobre n-1 : pré-sélection des sujets (1 sujet en plus du nombre total de sujets définitivement retenus par les élèves-ingénieurs)
  • Octobre/novembre n-1 : présentation des sujets précédemment sélectionnés  aux élèves-ingénieurs, effectuée par les entreprises
  • Novembre n-1 : choix des projets PIC par les élèves-ingénieurs
  • Fin novembre n-1 : notification aux entreprises des projets PIC définitivement retenus
  • Décembre n-1 à Février n : rédaction du contrat entre l'INSA de Rouen et l'entreprise
  • Février n : démarrage effectif des PIC
  • Janvier n+1 : fin des PIC

Quelques exemples de PIC

Dans le domaine de l'informatique et de l'ingénierie de l'Information :

  • Développement d'outils de géolocalisation [EGIS Mobilité]
    • Mots-clés : SIG, géolocalisation, optimisation de temps de transport
    • Technologies : BD spatiale (PostgreSQL/PostGIS)
  • Gestion automatisée de compétitions de billard [Fédération Française de Billard]
    • Mots-clés : BD, Technologies web, modélisation objet, responsive design
    • Technologies : Bootstrap, Laravel, MySQL
  • Géolocalisation des médias à la Bibliothèque du Centre Georges Pompidou [Bibilothèque Centre Pompidou]
    • Mots-clés: géolocalisation, navigation 2D/3D, Bases de Données, SIG
    • Technologies : MySQL, GWT, J2EE, Ruby
  • Création d'un forum géospatial intelligent [Xerox]
    • Mots-clés: Technologies Web, Bases de Données, Cartographie, Analyse de Données
    • Technologies : Bootstrap, Django, PostgreSQL, JQuery, OpenStreet Map

Dans le domaine l'acquisition de l'information  et des science des données :

  •  Social Network Analysis [Libon - Orange]
    • Mots-clés : graphs, big data, data science, functional programming
    • Technologies : Spark, Scala, Graphx
  • Conception 3D de prothèses dentaires [Coopérative Technologie Dentaire]
    • Mots-clés : design et morphing 3D, optimisation, FAO
    • Technologies : OpenGL, C++
  •  Conception d'un analyseur logique [Synopsys]
    • Mots-clés : validation de protocoles électroniques, électronique numérique, big data, GUI
    • Technologies : C++, Perl, VCD
  • Évaluation de micro-controleurs automobiles pour une plateforme de vision embarquées [Valéo]
    • Mots-clés : Traitement d'images, micro-controleur
    • Technologies : Caméra CMOS, micro-controleur mono et multi-coeurs
  •  Optimisation discrète en calculs distribués et données distribuées [Saagie]
    • Mots-clés : programmation fonctionnelle, calculs distribués, big data, machine learning
    • Technologies : Scala, Spark

FAQ :

Question : Je dirige une (très) petite entreprise (5 personnes) , puis-je proposer un PIC ?

Réponse : OUI. Les PIC sont souvent utilisés par les (très) petites entreprises dans le cadre d'une étude prospective afin de tester par exemple une nouvelle technologie ou dans le cadre d'un transfert de technologie. Il faut néanmoins prévoir qu'un PIC pour être bénéfique aussi bien à l'entreprise qu'aux élèves ingénieurs·es, doit être suivi en termes d'avancement, de choix de fonctionnalités, ...

Question : Je souhaite un produit issu du PIC que je peux vendre directement, le PIC est-il une bonne approche ?

Réponse : NON. Les PIC n'ont pas pour vocation à se substituer à une société de service en informatique. Notre objectif est de permettre aux élèves ingénieurs·es d'appréhender le monde du travail au travers d'une vraie problématique d'entreprise et de sa réalisation. Nous avons donc un engagement de moyen et non un engagement de résultat.

Question : Je suis retenu dans la liste des sujets présentés, suis-je sûr d'être retenu ?

Réponse : NON. Nous proposons un sujet supplémentaire par rapport au nombre de PIC retenus. La probabilité d'avoir son sujet accepté est très forte mais pas égale à 100%. Nous vous encourageons à faire une belle présentation de votre proposition aux élèves ingénieurs·es.

Question : Je représente une entreprise qui est basée hors de la Haute-Normandie, puis-je proposer un PIC ?

Réponse : OUI. À l'aide des moyens de communication disponibles actuellement (téléphone, vidéo/audio-conférence, courrier électronique), nos élèves ingénieurs·es peuvent prendre en charge des projets avec des partenaires éloignés. Nous avons déjà mis en œuvre de tels PIC (Caen, Le Mans, Lyon, Grenoble, ... et même à l'international avec le Luxembourg).

Question : L'équipe pédagogique intervient-elle dans la phase de choix par les élèves ingénieurs·es ?

Réponse : NON. Les élèves ingénieurs·es disposent d'un ensemble de règles qu'ils doivent respecter (comme par exemple la répartition des candidats à un cursus à l'étranger lors du deuxième semestre de PIC, ...). Les élèves ingénieurs·es disposent du document de présentation du sujet (partie Présentation du sujet du document de proposition) et de la présentation orale faite par l'entreprise au cours de laquelle ils peuvent poser l'ensemble des questions qu'ils jugent pertinentes pour prendre une décision. Trois jours après la dernière présentation, les délégués de promotion doivent transmettre à l'équipe pédagogique la liste des projets retenus, la répartition des élèves ingénieurs·es dans les équipes et les rôles principaux : Chef PIC, Responsable Qualité pour les premier et deuxième semestre.

Question : Pourquoi la taille du groupe diminue-t-elle lors du deuxième semestre ?

Réponse : L'ouverture sur l'international du monde du travail conduit à la nécessité pour les élèves ingénieurs·es d'effectuer une partie de leur scolarité à l'étranger. Ceci peut être fait au travers de stage ou au travers de cursus dans une Université étrangère. Afin de permettre aux élèves ingénieurs·es de mener à bien cette expérience internationale, une partie du groupe du premier semestre part alors à l'étranger et ne travaille plus sur le PIC.

Vos contacts

Directeur de l'Unité "Pédagogie Par Projets" - P3 : Clément Chatelain (clement.chatelain@insa-rouen.fr) tel : 02 32 95 97 03

Directeur du département Architecture des Systèmes d'Information : Nicolas Malandain (nicolas.malandain@insa-rouen.fr) tel : 02 32 95 98 83

Projets étudiants en vidéo

Voici quelques projets réalisés par les élèves ingénieurs·es du département ASI.

Projets autour du robot Nao :

Nao commence à jouer au foot

Voici deux vidéos montrant que les robots nao du département ASI commencent à savoir jouer au foot.

Le robot est capable :

  • de rechercher le ballon;
  • de se diriger vers le ballon;
  • de rechercher les buts (matérialisés par deux cônes);
  • de s'aligner par rapport au but;
  • de "shooter" dans le ballon pour marquer un but.

Bien entendu, tout ceci a entièrement été réalisé par les élèves ingénieurs·es du départements ASI et encadré par Clément Chatelain.

Nao joue au jeu du moulin

Voici le résultat d'un PIC (année 2010). Les étudiants devaient concevoir une API générique permettant au robot Nao de jouer à des jeux de sociétés (jeu de type 1 contre 1 sans hasard). Les étudiants ont instancié cette API pour le jeu du moulin. Cette API est composée de plusieurs modules :

  • un module pour les mouvements du robot, avec outil de calibration;
  • un module de reconnaissance visuelle de l'état du jeu (à partir de plusieurs images, d'où le mouvement de tête du robot), avec outil de calibration;
  • un module d'intelligence artificielle;
  • un module de contrôle de la brique mindstorm (permettant au robot d'atteindre des cases qui lui sont hors de portée, en faisant tourner le plateau).

Le tout a été développé en python en utilisant entre autres la librairie open CV.

Nao joue au foot (Version 2)

Voici la deuxième version du programme permettant au Nao de commencer à jouer au foot. Ce programme a été développé par Julien Burgade (étudiant de 4ème année). On peut voir que le robot est beaucoup plus réactif (bien sûr tout est relatif :-) ).

Nao apprend à lire

Voici une vidéo montrant le robot Nao en train de lire. Ce projet a été réalisé en 2012 par trois étudiants (Jean Creusefond, Mehdi M'hammedi Alaoui et Jérémy Risso Bourgès) de 4ème année du département ASI.

Nao apprend à jouer à Pong

Ce projet a pour objectif de faire jouer le robot Nao au jeu de Pong. Cette première version a été réalisée par trois étudiants du département ASI : Mickael Billiotte, Enzo Lallouette et Marie Lavigne.

Projets autour des Légos Mindstorm :

Robot Légo qui joue au puissance 4

Voici la première version du robot Légo Mindstorm qui joue au puissance 4. Ce robot a été réalisé par Benoît Boucher et Romain Houyvet dans le cadre de deux projets :

  • une en ASI3 pour le développement de la partie intelligence artificielle en Java (avec LeJOS),
  • une en ASI4 pour la construction du robot.

Voici la deuxième version du robot Légo Mindstorm qui joue au puissance 4.

Ce robot, toujours réalisé par Benoît Boucher et Romain Houyvet, est une évolution, principalement logicielle, de l'ancien robot. Afin de le rendre plus "intelligent", c'est-à-dire augmenter sa profondeur d'analyse (algorithme αβ), le logiciel a été entièrement ré-écrit en C (en gardant toutefois la séparation de la logique métier et de l'aspect robotique en implentant le design pattern MVC à l'aide de fonctions call-back).

Ces projets ont été encadré par Nicolas Delestre.

Robot Segway

Voici un robot Segway réalisé par trois étudiants du département (Olivier Gerbron, Adrien Leblond, Jérémie Martinez) dans le cadre d'un projet. Ce robot est contrôlé à l'aide d'une wiimote. Il est équipé d'un gyroscope et d'un détecteur d'obstacle.

Voici ce même robot Segway en équilibre sur une planche.

Scanner 3D

Voici une vidéo présentant un projet encadré par Nicolas Malandain et réalisé par des étudiants de différentes promotions du département :

  • José Carreno et Romain Conseil en 2005
  • Jean-Charles Raymond et Cécilia Roy en 2007
  • Nicolas Pellissier et Nicolas Cattaneo en 2010

"Le but de ce projet Scanner 3D est de concevoir un scanner 3D de la partie 'mécanique' à la partie logicielle (traitement des images et génération des points 3D). Bien sûr il ne s'agit pas de réaliser un scanner professionnel mais simplement d'essayer d'obtenir des résultats en suivant la procédure décrite à l'url suivante : http://copos.berlios.de/. Cette page présente le projet Copos, un projet opensource de réalisation d'un scanner 3D basique. On y trouve un tutoriel détaillé pour construire le scanner au moyen d'un laser, d'une webcam et d'un plateau." (extrait du rapport de José Carreno et Romain Conseil).

La dernière version de notre projet (2010) utilise les légos mindstorms pour contrôler la rotation du plateau.

Projets autour des objets connectés, de la réalité augmentée :

Interface Homme Machine évoluée

L'objectif de ce projet, réalisé par Nicolas Cattaneo, Thibaut Lorrain et Nicolas Pellissier (étudiants en ASI4) et encadré par Nicolas Malandain, est de contrôler le curseur de la souris d'un ordinateur sous Linux à l'aide de ses mains. La capture des mouvements est obtenue à l'aide d'une Kinect. Le programme (écrit en C) détecte la main et la position de l'index. Cela permet par exemple de surfer sur le web et de jouer à Angry Birds :-)

Smart Coffee Machine

Voici une vidéo montant une cafetière intelligente. Cette cafetière, contrôlable à distance, est aussi capable de vous reconnaître et de vous faire votre café préféré. Ce projet a été réalisé par des étudiants du département ASI de l'INSA de Rouen (Léo Lefebvre, Anthonin Lizé, Simon Rohou et Laurent Georges) durant l'année universitaire 2013-2014.

Mini train

Voici une vidéo présentant le projet mini train. L'objectif est de développer un programme qui contrôle deux locomotives (avançant en sens contraire) et les aiguillages d'un réseau ferré afin qu'elles ne se percutent jamais. Le programme peut stopper les locomotives et les faire avancer plus ou moins rapidement. L'ordinateur estime la position des locomotives à partir de capteurs positionnés sur les voies.

Ce projet a été réalisé par des étudiants ASI4 dans le cadre du cours de "Théorie des graphes et recherche opérationnelle" et il a été encadré par Michel Mainguenaud.

De la musique avec Sphéro

La sphéro est une balle robotisée qui peut être contrôlée à l'aide d'un smartphone. Ce projet, réalisé avec l'artiste numérique Thomas Collin, consistait à inverser le processus afin de récupérer les données des données des différents capteurs de la sphéro (accéléromètres, gyroscope). De cette manière, la sphéro devient un contrôleur.

USlice une application d'aide à la découpe de pizza

USlice est une application android en réalité augmentée d'aide à la découpe de pizza, quiche, gâteau, ... en n par égales. Ce projet a été réalisé par Valentin Cuenot un étudiant ASI4.

Tutoriaux

Docker

Voici une suite de vidéos qui présente le logiciel Docker. Ces vidéos ont été réalisées par Jérome Desseaux et Batise Étienne :